Arrive un vagabond

Arrive un vagabond – Robert Goolrick

10/18 – 360 pages

AMAZON BABELIO LIVRADDICT

sticker-arabesqueC’est au cours de l’été 1948 que Charlie Beale arriva à Brownsburg. Il était chargé de deux valises – l’une contenait quelques affaires et des couteaux de boucher, l’autre une importante somme d’argent. Charlie y tomba deux fois amoureux. D’abord, il s’éprit de cette ville paisible de Virginie dont les habitants semblaient vivre dignement, dans la crainte supportable d’un Dieu qu’ils avaient toutes les raisons de trouver plutôt bienveillant à leur égard. Une preuve parmi d’autres : il n’y avait encore jamais eu de crime à Brownsburg. La deuxième fois que Charlie tomba amoureux fut le jour où il rencontra Sylvan Glass. Après Féroces et Une femme simple et honnête, Robert Goolrick nous offre, avec Arrive un vagabond, une plongée sensuelle et enivrante au cœur de la passion.

mon avisUne couverture qui m’a immédiatement attirée, un prix des lecteurs, une histoire d’amour qui s’annonçait tumultueuse. Autant d’ingrédients qui auraient pu m’intéresser, et pourtant…

Trop de longueurs à mon goût. Des personnages plats, des situations sans rebondissement. Je n’ai pas réussi à entrer dans l’histoire malgré ma persévérance. Et comme je n’aime pas perdre mon temps, j’ai préféré laisser tomber.

Je m’excuse par avance auprès de l’auteur et celles ou ceux qui auraient apprécié leur lecture.

Publicités

2 réflexions au sujet de « Arrive un vagabond »

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s