In My Mailbox {13}

IMM

In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren et inspiré par Alea du blog Pop Culture.

13

Un très gros IMM aujourd’hui puisque j’ai reçu deux livres de mon chéri la semaine dernière, j’ai récupéré quelques livres que ma sœur avait laissé chez ma mère, et d’autres dont amie à ma mère se débarassait.

Le pays où l’on n’arrive jamais de André Dhotel

Suite à un cambriolage, deux malfaiteurs sont victimes d’un tueur implacable. Le seul rescapé de la bande, Nicolas Thuillier, comprend rapidement qu’ils ont mis la main sur un carnet rouge qu’ils n’auraient jamais dû dérober. Faute d’indices, l’enquête piétine, jusqu’au jour où un document codé va orienter les recherches en Bretagne sur la piste d’un terrible secret datant de la Seconde Guerre mondiale.

Sang et chocolat de Annette Curtis Klause

Mi-femme, mi-louve, Vivian oscille entre deux mondes, et ne sait plus auquel elle appartient. Qui est-elle vraiment? Une bête soumise aux terribles exigences de la meute ou une jeune lycéenne amoureuse d’un humain? Vivian aimerait tant avoir une vie normale. Mais un crime a été commis en ville, et les hommes vont se metrre en chasse…

Souvenez vous de moi de Christopher Pike

La police croyait à un accident. Mais pour Shari, il ne pouvait s’agir que d’un meurtre. Elle était bien placée pour le savoir : c’était elle la victime ! Et puisque personne ne semblait vouloir enquêter, il ne lui restait plus qu’à découvrir elle-même l’identité de son assassin.

Le sac de Valérie McGarry

Etonnant comme un simple objet du quotidien peut à ce point perturber votre doux train-train: après plus de dix ans d’un mariage sans nuage, Cléo Lafleur, 37 bougies au compteur, réalise avec effroi que son cher et tendre époux a offert à une autre le même sac à main que le sien! Une nouvelle en forme d’électrochoc pour cette jalouse compulsive qui, pour le coup, accuse un sacré coup de blues. Faut-il une bonne fois pour toute en finir avec la vie en se gavant de bourbon? Faire amie-amie avec sa redoutable rivale? Ou goûter aux joies interdites de la luxure dans les bras d’un irrésistible baryton aux allures de don Juan ? Trois possibilités que notre dévastée du cœur va s’empresser de mettre en pratique. Pour le meilleur et pour le pire…

Pars vite et reviens tard de Fred Vargas

Ce sont des signes étranges, tracés à la peinture noire sur des portes d’appartements, dans des immeubles situés d’un bout à l’autre de Paris. Une sorte de grand 4 inversé, muni de deux barres sur la branche basse. En dessous, trois lettres : CTL. A première vue, on pourrait croire à l’œuvre d’un tagueur. Le commissaire Adamsberg, lui, y décèle une menace sourde, un relent maléfique. De son côté, Joss Le Guern, le Crieur de la place Edgar-Quinet, se demande qui glisse dans sa boîte à messages d’incompréhensibles annonces accompagnées d’un paiement bien au-dessus du tarif. Un plaisantin ou un cinglé ? Certains textes sont en latin, d’autres semblent copiés dans des ouvrages vieux de plusieurs siècles. Mais tous prédisent le retour d’un fléau venu du fond des âges…

Ceux qui vont mourir te saluent de Fred Vargas

A priori, tous les dessins de Michel-Ange ont été répertoriés. Et lorsque l’un d’eux fait une apparition discrète sur le marché, il y a tout lieu de supposer qu’il a été volé. Le plus incroyable, c’est que celui qui est proposé à Henri Valhubert, célèbre expert parisien, provient probablement du Vatican ! Qui se risquerait à subtiliser les trésors des, archives papales ? L’affaire se complique lorsque Valhubert est assassiné, un soir de fête, devant le palais Farnèse. Instantanément, les soupçons se portent sur le fils de la victime. Ce dernier fait partie d’un curieux triumvirat d’étudiants, aux surnoms d’empereurs : Claude, Néron et Tibère. En résidence à Rome depuis plusieurs années, tous trois entretiennent des liens singuliers avec la veuve de Valhubert. Une femme au charme envoûtant…

Le carrefour des écrasés de Claude Izner

Le Carrefour des Écrasés, situé entre la rue Montmartre et le Faubourg Poissonnière, porte bien son nom. En ce mois de novembre 1891, le corps  » sans visage  » d’une jeune femme est découvert au petit matin sur le carrefour. Tout de rouge vêtue, la jeune femme ne portait pas de chaussures.

Ce même jour, un certain Grégoire Mercier  » berger en chambre  » rue des Reculettes (XIIIe arrondissement), rapporte à Victor Legris, libraire et enquêteur à ses heures, un escarpin rouge de femme, contenant, en guise de semelle, le papier à en tête de sa librairie de la rue des Saints-Pères. Claude Izner, dans cette troisième aventure de l’intrépide Victor Legris et de son truculent commis, Joseph, nous entraîne de nouveau dans un merveilleux voyage au cœur du Paris de la fin du XIXe siècle

Piège nuptial de Douglas Kennedy

Tout quitter pour le bout du monde ? Non : quitter le bout du monde à tout prix !

Quelques règles élémentaires de survie dans le bush australien :

1) Ne jamais conduire en pleine nuit sur une route déserte : un kangourou se ferait une joie de défoncer votre pare-chocs.

2) Ne jamais céder aux charmes d’une auto-stoppeuse du cru.

3) Et ne jamais se laisser droguer, enlever et épouser par ladite autochtone.

Dans son village, en effet, le divorce n’est pas autorisé. Mais le nombre de veuves y est impressionnant…

Le fléau de Stephen King

On avait cru d’abord à une banale épidémie de grippe. Mais quand les cadavres se comptèrent par milliers, quand les villes se transformèrent en charniers infâmes, il fallut bien se rendre à l’évidence : le Fléau n’épargnerait personne.

Hagards, terrorisés, les rares survivants tentent de se regrouper. Tout est horrible, désorganisé. Partout le danger rôde.

Un même cauchemar les obsède : un « homme sans visage » marche vers eux, un homme maudit aux pouvoir machiavéliques. Ses intentions sont claires : imposer sa propre loi, fondée sur la malfaisance, la cruauté et la haine.

Et si cette vision angoissante devenait réalité ?

Les croassements de la nuit de Preston et Child

Medicine Creek, un coin paisible du Kansas. Aussi, quand le shérif Hazen découvre le cadavre dépecé d’une inconnue au milieu d’un champ de maïs, il se demande s’il ne rêve pas : le corps est entouré de flèches indiennes sur lesquelles ont été empalés des corbeaux. Oeuvre d’un fou ? Rituel satanique ? Il faut le flair de Pendergast, l’agent du FBI, pour comprendre que cette sinistre mise en scène annonce une suite.

Qui sème parmi les habitants une épouvante d’autant plus vive qu’il ne fait pas l’ombre d’un doute, pour Pendergast, que le tueur est l’un d’eux…

Meurtres à Pékin de Peter May

Le cadavre carbonisé d’un homme est découvert un matin dans un parc de Pékin. Le même jour, deux autres corps sans vie sont retrouvés à deux endroits différents de la ville. Aucun indice, aucune trace, à part un mégot de cigarette laissé chaque fois bien en évidence à côté des trois corps, comme une signature. Margaret Campbell est médecin légiste aux Etats-Unis. Venue pour une série de conférences, elle se voit mêlée malgré elle à l’enquête de Li Yan, fraîchement promu commissaire. Deux mondes s’affrontent, mais devant la complexité d’une affaire qui semble cacher un secret monstrueux, ils vont devoir faire taire leurs différences et unir leurs talents pour tenter de découvrir la vérité, fût-ce au péril de leur vie. Dans le premier livre de sa  » série chinoise « , Peter May plonge ses personnages au cœur du Pékin contemporain, baigné de tradition et avide de modernité. Avec ce roman haletant et parfaitement documenté, il nous tient en éveil jusqu’à la dernière ligne.

Au nom de tous les miens de Martin Gray

Ses quatorze premières années, Martin Gray ne s’en souvient pas. Tout commence pour lui en 1939, lorsque les Allemands bombardent Varsovie. Ce qu’il vit après, il ne pourra plus l’oublier : le ghetto juif, le camp de Treblinka, où il perd sa famille. Avec la paix revient l’espoir: une nouvelle vie commence dans le Sud de la France. Mais la mort frappe une seconde fois ses proches… Destin tragique et extraordinaire volonté de vivre constituent la grâce de ce témoignage exceptionnel

Le vol des cigognes de Jean-Christophe Grangé

Un ornithologue suisse est trouvé mort d’une crise cardiaque… dans un nid de cigognes. Malgré cette disparition, Louis, l’étudiant qu’il avait engagé, décide d’assumer seul la mission prévue : suivre la migration des cigognes jusqu’en Afrique, afin le découvrir pourquoi nombre d’entre elles ont disparu durant la saison précédente…

Parmi les Tsiganes de Bulgarie, dans les territoire occupés par Israël, puis en Afrique, Louis court d’énigme en énigme et d’horreur en horreur : observateurs d’oiseaux massacrés, cadavres d’enfants mutilés dans un laboratoire… Les souvenirs confus de son propre passé – ses mains portent des cicatrices de brûlures depuis un mystérieux accident – se mêlent bientôt à l’enquête. Et c’est au coeur de l’Inde, à Calcutta, que surgira l’effroyable vérité…

Suspense, imagination, vérité documentaire : ce thriller captivant, véritable coup de maître, est le premier roman de l’auteur du best-seller « Les Rivières pourpres ».

Avant la tourmente de Anne Perry

En ce magnifique mois de juin 1914 à Cambridge, les journées s’étirent, ensoleillées, intemporelles. Mais pour Joseph Reavley, professeur à St. John, cet été idyllique est anéanti par la mort de ses parents dans un accident de voiture. En lui annonçant l’horrible nouvelle, son frère Matthew, agent des services secrets britanniques, lui révèle que leur père lui apportait justement un mystérieux document… Les deux frères se mettent alors en quête de ce fameux dossier concernant un sinistre complot, et rejoignent leurs sœurs Hannah et Judith dans la demeure familiale. Reine incontestée du polar victorien, Anne Perry nous invite, dans cette ambitieuse série, dont Avant la tourmente est le premier opus, à partager le destin de cette famille alors que la Première Guerre mondiale ravage toute l’Europe.

Du feu sous la cendre de Don Winslow

Flic pourtant intègre, Jack Wade avait outrepassé ses droits pour obtenir les confessions d’un criminel. Cette exaction dénoncée lors du procès, avait entaché la réputation du policier, qui avait choisi de démissionner. Douze ans plus tard, Wade est expert en incendie auprès d’une importante compagnie d’assurance. Il est chargé d’en découvrir l’origine véritable afin de démasquer les fraudeurs. Une enquête sur le sinistre survenu dans la propriété de Nicky Vale, un riche promoteur d’origine russe, va bouleverser sa vie. Jack met très vite au jour certaines invraisemblances qui le conduisent à penser que Nick Vale aurait lui même mit le feu pour assainir ses finances et se débarrasser de son épouse, Pamela, morte dans l’incendie

Le seigneur des anneaux de J.R.R. Tolkien

La Terre est peuplée d’innombrables créatures étranges. Les Hobbits, apparentés à l’homme, mais proches également des Elfes et des Nains, vivent en paix au nord-ouest de l’Ancien Monde, dans la Comté. Paix précaire et menacée, cependant, depuis que Bilbon Sacquet a dérobé au monstre Gollum l’anneau de Puissance jadis forgé par Sauron de Mordor. Car cet anneau est doté d’un pouvoir immense et maléfique. Il permet à son détenteur de se rendre invisible et lui confère une autorité sans limite sur les possesseurs des autres anneaux. Bref, il fait de lui le Maître du Monde. C’est pourquoi Sauron s’est juré de reconquérir l’anneau par tous les moyens. Déjà ses Cavaliers Noirs rôdent aux frontières de la Comté…. Ainsi débute la trilogie du Seigneur des anneaux.

Bilbo le Hobbit de J.R.R. Tolkien

Bilbo, comme tous les hobbits, est un petit être paisible et sans histoire. Son quotidien est bouleversé un beau jour, lorsque Gandalf le magicien et treize nains barbus l’entraînent dans un voyage périlleux. C’est le début d’une grande aventure, d’une fantastique quête au trésor semée d’embûches et d’épreuves, qui mènera Bilbo jusqu’à la Montagne Solitaire gardée par le dragon Smaug…

Prélude au Seigneur des anneaux, Bilbo le Hobbit a été vendu à des millions d’exemplaires depuis sa publication en 1937, s’imposant comme l’un des livres les plus aimés et les plus influents du XXIème siècle.

La série complète du

Journal intime de Georgia Nicolson de Louise Rennison

Publicités

9 réflexions au sujet de « In My Mailbox {13} »

  1. J’ai adoré Pars vite et revinens tard de Fred Vargas. Je viendrai lire ta chronique pour savoir ce que tu en as pensé. Je te souhaites de belles lectures 🙂

  2. J’entends parler depuis un moment de Fred Vargas, ainsi que de la série de Preston et Child… Bon sang, c’est merveilleux et à la fois frustrant, de voir tous ces livres que je voudrais lire. Bonne lecture en tout cas, Titia ! Ça fait un moment que je n’étais pas passée par là, alors j’en profite pour te souhaiter une bonne fin d’année 🙂

    • Fred Vargas, je n’ai encore rien lu de cet auteur, ce sera une découverte. Preston et Child ont très bonne réputation, je ne peux que te les conseiller. Je n’en ai lu qu’un, mais c’était le troisième de leur longue série, j’aime bien commencer par les premiers donc je les reprendrai du début pour suivre l’évolution des personnages. Bonnes lectures à toi aussi ! Et merci de ton passage. Passe de bonnes fêtes et reviens quand tu veux 🙂

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s