Vivants

 

Bragelonne (Octobre 2011) – 288 pages

Lu en Mars 2012

Présentation de l’éditeur


R a une vie compliquée. Il n’a pas de nom, pas de souvenirs ni de pouls. Mais il rêve.
R est un zombie et il est un peu différent.
Dans les ruines d’une ville à l’abandon, R rencontre une fille. Elle s’appelle Julie et elle est aux antipodes de ce qu’il connaît. Elle est vivante, palpitante. C’est un jaillissement de couleurs dans un camaïeu de gris. Sans vraiment savoir pourquoi, R choisit de ne pas la tuer. Et c’est le début d’une étrange relation, à la fois tendre et dangereuse.
Jamais cela n’était arrivé. R bafoue les règles des Vivants et des Morts et défie la logique, mais il ne peut plus se contenter d’une existence vouée à la mort. Il veut respirer à nouveau, il veut vivre, et Julie va l’aider. Mais leur monde ne se laissera pas transformer sans combattre.

Mon avis

J’ai lu ce livre dans le cadre du programme « Livre Voyageur » de Lysa sur Lecture Mania. J’avoue que c’est plutôt la curiosité que l’intérêt pour ce roman qui m’a poussé à vouloir le lire.

J’ai eu un peu de mal à m’imprégner de l’histoire, plutôt atypique, d’un amour naissant entre une humaine et … un zombie ! Car en effet, R., après sa rencontre avec Julie, va peu à peu retrouver des sensations qu’il avait jusqu’alors perdues, mais également et surtout, des sentiments. A compter de l’instant où il croise le regard de Julie, rien ne sera plus pareil, pour l’un comme pour l’autre. Au lieu de l’attaquer et d’en faire son repas, R. va se mettre en tête de protéger Julie, envers et contre tout, particulièrement contre l’avis de ses acolytes zombies et squelettes. Ce comportement déroutant va tout d’abord inquiéter la jeune fille, qui va pourtant s’en accommoder rapidement, et même incroyablement bien. Devenus inséparables, c’est ensemble que Julie et R. vont affronter les obstacles et les difficultés du monde dans lequel ils vivent. Julie est persuadée que si R. peut changer de cette façon, d’autres comme lui le pourront aussi. A eux de prouver au monde que l’amour et l’espoir peuvent triompher du mal.

Dans ce monde chaotique, sur fond d’amour impossible, on ne peut que penser au célèbre mythe du couple Roméo et Juliette. Ne voyez vous pas la ressemblance ? Faites le lien avec les prénoms qu’ils portent : R. et Julie. Vous voyez maintenant ? En somme, deux êtres que tout oppose et qui vont finalement se rapprocher et se battre pour avoir le droit d’être ensemble. Je pense aussi que ce roman nous ouvre les yeux sur la bêtise humaine, responsable de la situation bancale du monde décrit au fil des pages : partout, des décombres, toute forme humaine quasiment anéantie, on comprend au fil des pages que l’homme est à l’origine de tout cela. Le mal qui les poursuit sous la forme de zombies, n’est en réalité que le mal qui ronge le cœur des hommes… Vivants, c’est aussi un incroyable hymne à l’espoir, qui nous démontre qu’il faut toujours croire en ses convictions, et se battre pour que les autres les entendent.

Pour finir, j’ai simplement envie de dire que j’ai plutôt apprécié cette lecture et que je ne regrette absolument pas cette découverte.

2/20

Publicités

2 réflexions au sujet de « Vivants »

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s