Le livre perdu des sortilèges

Orbit (4 mai 2011) – 528 pages – Lu en mars 2012

Présentation de l’éditeur

Diana Bishop est la dernière d’une longue lignée de sorcières, mais elle a renoncé dpuis longtemps à son héritage familial pour privilégier ses recherches universitaires, une vie simple et ordinaire. Jusqu’au jour où elle emprunte un manuscrit alchimique : l’Ashmole 782. Elle ignore alors qu’elle vient de réveiller un ancien et terrible secret, et que tous – démons, sorcières et vampires – le convoitent ardemment. Parmi eux, Matthew Clairmont, un vampire aussi redoutable qu’énigmatique. Un tueur, lui a-t-on dit. Diana se retrouve très vite au coeur de la toumente, entre un manuscrit maudit et un amour impossible.

 

Mon avis

Je remercie Mélo de m’avoir permis des découvrir ce roman, qui sera pour moi un de mes coups de cœur cette année.

Je suis très vite entrée dans l’histoire. Les évènements ne tardent pas à survenir et nous projettent directement au cœur de l’intrigue. Dès lors que Diana tombe sur l’Ashmole 782, un livre pourtant ensorcelé et impossible à obtenir, le mystère est posé, ce qui m’a immédiatement donné envie de me plonger pleinement dans le roman. Le dénouement est rendu encore plus intéressant dès l’apparition de Matthew. L’histoire d’amour interdite entre Diana et Matthew donne du piment à cette histoire et j’avoue avoir été totalement comblée par ce côté du roman.

On trouve de tout dans ce romant côté personnages fantastiques : des sorcières, des vampires, des démons. Ils côtoient les humains quotidiennement sans que ces derniers s’en aperçoivent. Mais cet anonymat devient difficile à maintenir au fil des pages.

Diana et Matthew, les deux personnages principaux, m’ont immédiatement plu. L’une sorcière, l’autre vampire, finirent petit à petit par partager des sentiments très forts. Matthew se fera alors un devoir de protéger Diana des pièges tendus par les autres créatures magiques, qui courent après l’Ashmole 782. Ce sera sans compter sur la Congrégation, qui voudra faire respecter un ancien pacte interdisant deux créatures d’espèce différente de s’aimer. Les membres de cette Congrégation n’auront de cesse de poursuivre le couple et de vouloir le séparer. Diana, qui avait jusqu’alors abandonné la magie, depuis la mort tragique de ses parents lorsqu’elle avait 7 ans, va devoir réapprendre à s’en servir. Pour se défendre, dans un premier temps, mais surtout parce que c’est sa destinée.

Matthew et Diana vont être aidés et soutenus par leurs familles respectives, ainsi que par leurs amis : Ysabeau, la mère de Matthew ; Marthe, leur gouvernante ; Sarah, la tante de Diana ; Emily, sa partenaire ; ainsi que Marcus, le fils de Matthew, Miriam, sa collaboratrice, et Hamish, son ami de toujours.

L’univers de la magie et de la sorcellerie a toujours été un monde qui m’a fasciné. Ce livre a dépoussiéré en moi bon nombre d’endroits où j’avais enfouie mon imagination. Ce roman m’a vraiment beaucoup plu de part les nombreux détails qui se rapportent à ce monde magique. Nous apprenons les modes de vies des divers créatures, sorcières, démons, vampires, mais aussi leurs origines.

C’est vraiment un coup de cœur et je le conseille à tous les fans du genre. Vous serez comblés !

Publicités

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s