Le coeur des flammes


Pocket (Septembre 2003) – 565 pages

Lu en Avril 2011

Présentation de l’éditeur

Jusqu’où iraient deux hommes éperdus d’amitié l’un pour l’autre ? Ils seraient d’abord prêts à dépasser leurs différences : Ed le jeune artiste et intellectuel ambitieux, optimiste et enjoué, aux blagues incessantes, issu d’une famille richissime, et Connor le discret cow-boy. Il s’est modestement organisé une chambre noire dans un coin du ranch de sa mère, afin d’y développer sa passion pour la photographie. Tous deux partagent un goût forcené du risque puisque, en guise de job d’été, ils sont parachutistes du feu – envoyés en dernier recours lorsque les avions ne peuvent approcher les flammes. Mais partageraient-ils cette autre de leur passion : Julia ?

Une grande épopée romanesque qui mélange passion, amour, loyauté et honneur. Deux beaux portraits d’hommes complètement différents, amoureux de la même femme.

Biographie de l’auteur

Nicholas Evans (né le 26 juillet 1950 à Bromsgrove, Royaume-Uni) est un journaliste, écrivain et scénariste britannique. Il vit actuellement à Devon.

Il a étudié le journalisme à l’université d’Oxford et avant cela il a séjourné en Afrique au sein d’une organisation caritative, Voluntary Service Overseas. En 1980, il se tourne vers la production, entre à la télévision britannique et reçoit de nombreux prix pour ses films et ses séries. Lors d’un séjour dans le sud-ouest de l’Angleterre, un maréchal-ferrant lui raconte l’histoire des hommes qui parlent à l’oreille des chevaux pour les calmer. Nicolas Evans décide aussitôt d’en faire un livre qui deviendra un véritable best-seller à travers le monde : The Horse Whisperer (L’Homme qui murmurait à l’oreille des chevaux). Robert Redford en fait l’adaptation cinématographique trois ans plus tard à laquelle Nicholas Evans n’a pas souhaité participer.

Bibliographie :

  • L’Homme qui murmurait à l’oreille des chevaux
  • Le Cercle des loups
  • Le Cœur des flammes
  • La Ligne de partage
  • Les Blessures invisibles

Mon avis

Lorsque Ed, parachutiste du feu, rencontre l’amour, c’est contre toute attente, dans le bar où il s’adonne à sa passion, le piano.

L’histoire d’Ed et Julia démarre sur un malentendu plutôt comique qui va vite prendre une autre tournure. Ed est séduit au premier regard et sera fier de présenter Julia à Connor, son meilleur ami. Sans le vouloir, Julia va également faire chavirer le coeur de ce dernier. Les sentiments de Connor vont vite devenir réciproques, mais Julia s’est promise à Ed, surtout que leur vie va changer et devenir difficile après l’accident qui coûtera la vue à Ed.

La première partie du roman évoque la rencontre entre Ed et Julia et présente les différents personnages. C’est là aussi que naît entre Julia et Connor cet amour interdit. Cette première partie se clôture sur le malheur qui frappe Ed. En effet, au cours d’une intervention sur un feu de forêt, Ed est grièvement blessé. Quant à Julia, elle se trouvait dans cette même forêt au moment de l’incendie, avec un groupe d’adolescents en réinsertion sociale dont elle avait la charge. Skye, une jeune fille qui faisait partie de ce groupe, a malheureusement périe dans l’incendie, après s’être enfuie du campement suite à une altercation. Quant à Connor, en intervention lui aussi sur l’incendie, il a dû faire un choix ce jour là : sacrifier une vie pour une autre.

Tous trois se trouvent à jamais marqués par cette catastrophe qui, loin de les rapprocher, a finit par les éloigner. Dans la seconde partie du roman, on apprend le mariage d’Ed et Julia et leur difficultés à concevoir un enfant. Devant l’impossibilité de réaliser leur rêve par voie naturelle, ils proposent à Connor d’être le père biologique de leur bébé. Après maintes hésitations, celui-ci finit par accepter, privilégiant leur bonheur au sien. C’est ainsi que, quelques mois plus tard, Amy verra le jour.

Toute cette seconde partie nous montre les obstacles qu’auront à braver Julia, Connor et Ed, car ils seront nombreux. L’amour finira-t-il par triompher ? Quel est le prix à payer pour rendre heureux ceux qu’on aime plus que tout ?

Nicholas Evans m’a ici encore émue aux larmes. J’ai été séduite, tant par la beauté des paysages que par la beauté des personnages. Chacun d’entre eux, Connor, Ed, Julia, ont tous ce petit quelque chose en plus.

Un très beau roman et une belle leçon de vie, encore une foie rempli d’une tonne d’émotions

Publicités

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s