Le 5ème règne

Pocket (Juin 2006) – 520 pages

Lu en octobre 2011

 

Présentation de l’éditeur

Ils auraient dû se méfier. Respecter le couvre-feu instauré depuis le meurtre du jeune Tommy Harper, retrouvé étranglé près de la voie ferrée. Reposer ce vieux grimoire poussiéreux tant qu’il était encore temps.

Et surtout… ne pas en tourner les pages. À présent, Sean le rêveur et sa bande vont devoir affronter le Mal absolu : à Edgecombe, petite ville tranquille de Nouvelle-Angleterre, les éléments se déchaînent, de nouveaux adolescents disparaissent et de mystérieux hommes au charisme effrayant font leur apparition… Et si ce livre maudit détenait la clé du plus effroyable mystère de l’humanité ?
Cet ouvrage a reçu le prix du roman fantastique du festival de Gérardmer. 

Mon avis

Comme vous vous en doutez, je ne serais pas très objective pour la critique de ce roman, Maxime Chattam étant un de mes auteurs favoris en matière de thriller et polar. Mais quelle ne fut pas ma surprise de découvrir ici un tout autre genre d’écriture, celui avec lequel je me suis toujours sentie en adéquation : le fantastique et la terreur

Maxime Chattam signe ici d’une main de maître un roman qui saura vous donner des frissons, si comme moi vous croyez un tant soit peu au monde magique et fantastique qui nous entoure, ce monde parallèle où vont les âmes de ceux qui nous ont quittés, ce monde dangereux et interdit aux hommes …

« Le 5ème Règne », c’est l’histoire d’une bande d’adolescents assoiffés d’aventures. Un soir d’orage, Sean décide d’aller explorer le grenier de son grand-père, jadis antiquaire et à présent placé en maison de retraite. Ce grenier recèle de nombreux trésors, il n’en doute pas.

Il entraîne avec lui Lewis, son meilleur ami depuis l’enfance, Tom, le dur à cuire, Zach, son voisin et ami depuis peu, Eveana, la belle rousse, petite amie de Zach, et Meredith, qui habite son quartier et avec qui il s’est lié d’amitié. Ils sont loin de se douter, lorsqu’ils tombent sur un livre très ancien, qu’ils ont alors mis les pieds dans quelque chose qui va les dépasser …

Une fois en possession de cette sorte de vieux grimmoire, ils se sont mis en tête de le lire et surtout de le comprendre. Lorsqu’ils se rendent compte que c’est un livre dédié à entrer en contact avec le monde des Morts, leur témérité prend le dessus et ils décident d’effectuer le rituel qui y est décrit.

Ce soir là, ils ouvrent les portes d’un monde terrifiant qui va les entraîner dans une course folle pour sauver leur peau. Ils vont devoir échapper non seulement au tueur fou qui sévit dans la région, mais également à des forces obscures bien plus puissantes que ce qu’ils n’avaient imaginé.

J’ai adoré le fait que l’intrigue se déroule dans une petite ville sans histoire, menée par des adolescents. J’ai vraiment renoué avec mon genre de prédilection en matière de lecture en lisant ce livre. J’ai été ravie de ce que j’y ai trouvé et agréablement étonnée, une fois de plus, de la facilité qu’a l’auteur de nous impliquer dans l’histoire.

Un roman que je conseille à tous les fans de Maxime Chattam, et aux autres aussi. 

 

Publicités

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s