Marina

 

Robert Laffont (2011) – 303 pages

Présentation de l’éditeur

Dans la Barcelone des années 1980, Oscar, quinze ans, a l’habitude de fuir le pensionnat où il est interne. Au cours de l’une de ses escapades, il fait la connaissance de Marina. Fascinée par l’énigme d’une tombe anonyme, Marina entraîne son jeune compagnon dans un cimetière oublié de tous. Qui est la femme venant s’y recueillir ? Et que signifie le papillon noir qui surplombe la pierre tombale ? S’égarant dans les entrailles d’une terrifiante cité souterraine, s’enfonçant dans les coulisses d’un inquiétant théâtre désaffecté, Oscar et Marina réveillent les protagonistes d’une tragédie vieille de plusieurs décennies.

Biographie de l’auteur

Carlos Ruiz Zafón (né le 25 septembre 1964 à Barcelone) est un auteur espagnol. Ruíz Zafón écrit principalement en castillan. Il habite depuis 1993 à Los Angeles où il écrit des scénarios de films.

À l’âge de quatorze ans, Carlos Ruiz Zafon écrit son premier roman, une histoire de 500 pages. À dix-neuf ans, il choisit de commencer sa carrière dans la publicité, qu’il quitte pour se consacrer à son roman Le Prince de la brume, publié en 1993 (prix de la jeunesse d’Edebé en 2000).

Son quatrième roman, L’Ombre du vent a été sélectionné dans les romans étrangers pour le prix Femina 2004. Il a reçu aussi des prix littéraires français, comme le Prix des Amis du Scribe et le Prix Michelet en 2005, ainsi qu’au Québec, comme le Prix des libraires du Québec 2005 (Roman hors Québec). En janvier 2010, le classement de plusieurs magazines dédiés à l’édition, dont Livres-Hebdo en France et The Bookseller en Grande-Bretagne, le place à la cinquième place des écrivains de fiction les plus vendus en Europe en 2009.

Mon avis

Lorsqu’Oscar, 15 ans, fait la connaissance de Marina, il est loin de se douter dans quelle aventure il a mis les pieds. Marina l’entraîne dans une quête mystérieuse pour découvrir qui est cette énigmatique dame en noir qui se recueille quotidiennement dans le vieux cimetière. Mais ce mystère est bien plus dangereux que tout ce qu’ils avaient pu imaginer. Leur escapade va soulever bien des secrets, gardés depuis de nombreuses années. En les faisant remonter à la surface, Oscar et Marina vont réveiller de vieux démons et mettre leurs vies en danger.

Oscar est un adolescent discret et rêveur. Interne dans un pensionnat, il s’évade chaque soir pour errer dans les rues de Barçelone. Un soir, il pénètre dans une maison étrangement vide et prend peur en tombant nez à nez avec un étrange personnage. Il se rendra compte plus tard qu’il s’agit du père de Marina, celle qui va devenir sa plus grande amie.

Marina et son père vivent tous deux dans une vieille demeure à peine entretenue, bien trop grande pour eux. Lorsque Marina rencontre Oscar, cette jeune fille fragile et insaisissable va se lier d’amitié avec le jeune homme.

Oscar et Marina vont partager bien des choses. Marina va faire découvrir à Oscar les secrets du Barçelone et permettre au jeuen homme d’intégrer son univers. C’est ainsi qu’Oscar va passer le plus clair de son temps libre avec Marina et German, son père, et se constituer une nouvelle famille. Mais German serait atteint d’un mal mystérieux. Du moins, c’est ainsi que Marina justifie leurs nombreuses visites à l’hôpital. Oscar finira par apprendre qu’à ce sujet, Marina ne lui aurait pas dit toute la vérité.

La témérité et le courage des deux adolescents vont les lancer sur les traces de personnages depuis longtemps oubliés. Oscar et Marina vont réveiller d’étranges créatures et connaître le pour. Mettant leur vie en péril, ils ne pourront malgré tout plus reculer une fois qu’ils auront commencé à fouiller le passé. Leur curiosité va tout naturellement les pousser à mener l’enquête toujours plus loin, prenant des risques mais ne s’attendant certainement pas à ce qu’ils allaient trouver à la fin. L’histoire mystérieuse d’un drame qui a eu lieu il y a de nombreuses années va remonter à la surface, faisant revivre d’anciens démons.

L’intrigue est incroyablement bien construite. J’ai vécu tout aux côtés d’Oscar et Marina et rien ne pouvait m’empêcher de reposer le roman, sauf peut être le manque de temps. J’ai été propulsé dans une aventure aux frontières de l’iréel. Le fantastique est omniprésent et la description de la ville de Barçelone est tout simplement envoûtante.

Un grand merci à Mélo pour ce livre qu’elle a fait voyager et ainsi m’a permis de faire une très jolie découverte. J’avais eu l’occasion de lire « L’ombre du vent » du même auteur il y a quelques annéees et, une nouvelle fois, je suis conquise par l’écriture de Carlos Ruiz Zafon.

Lu en Octobre 2012

Publicités

7 réflexions au sujet de « Marina »

      • Oui il sait nous emmener dans les rues, les quartiers de cette ville magnifique où je désire plus que tout au monde repartir vivre quand je le pourrai. Enfin vivre, je n’en sais rien, car il faut bien avouer qu’elle est belle mais fatigante car trop de circulation, trop de bruit. Je vivais à 25 kms au sud, à Castelldefels. Mais y aller le plus souvent possible ça oui !

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s