Le Monde de Narnia – Intégrale

 

Gallimard Jeunesse (2005) – 868 pages

Présentation de l’éditeur

Ce volume regroupe les 7 volumes de l’oeuvre de C. S. Lewis, inspirateur de nombreux auteurs de romans fantastiques.

Narnia est un monde imaginaire dans lequel de jeunes enfants londoniens des années 1900 se trouvent projetés par accident. Mais dans ce monde merveilleux où le temps ne se mesure pas comme dans notre réalité terrestre, les animaux parlent et les enfants peuvent devenir rois et reines….

Une réédition très attirante pour les lecteurs dévoreurs, devenus friands de ce type d’ouvrages énormes ! Ce grand classique de la littérature anglo-saxonne pour la jeunesse est assorti d’ illustrations d’origine en noir et blanc.

On trouve ici de nombreuses descriptions, très poétiques, assez brèves pour ne pas lasser, mais très évocatrices, servant de cadre à une action entraînante. Par ailleurs, l’ensemble du récit se nourrit de mythes célèbres et s’appuie sur la Bible. La lutte entre le Bien et le Mal reste le fil conducteur des aventures très riches en rebondissements. L’imagination féconde de l’auteur fait le reste.

Biographie de l’auteur

Clive Staples Lewis, plus connu sous le nom de C. S. Lewis, né à Belfast le 29 novembre 1898 et mort à Oxford le 22 novembre 1963, est un écrivain et universitaire irlandais. Il est connu pour ses travaux sur la littérature médiévale, ses ouvrages de critique littéraire et d’apologétique du christianisme, ainsi que pour la série des Chroniques de Narnia parues entre 1950 et 1957.

Il était un ami très proche de J. R. R. Tolkien, l’auteur du Seigneur des anneaux, aux côtés duquel il a enseigné à la faculté de littérature anglaise de l’université d’Oxford ; ils faisaient tous deux partie du cercle littéraire des Inklings. Partiellement en raison de l’influence de Tolkien et de la lecture de G. K. Chesterton, Lewis s’est reconverti au christianisme, devenant, selon ses propres termes, « un très ordinaire laïc de l’Église d’Angleterre1 » ; cette reconversion a eu de profondes conséquences sur son œuvre. Il a acquis une grande popularité par les chroniques radiophoniques sur le christianisme qu’il a données au cours de la Seconde Guerre mondiale et obtenu un énorme succès avec ses livres de fantasy pour enfants.

Les œuvres de C. S. Lewis ont été traduites en plus de 40 langues et le recueil des Chroniques de Narnia s’est vendu à plus de 120 millions d’exemplaires dans le monde et continue à se vendre au rythme de plus d’un million d’exemplaires par an. Le Monde de Narnia a également été adapté à plusieurs reprises au théâtre et au cinéma.

Mon avis

Je n’ai lu que les trois premiers tomes de l’intégrale pour le moment. Voici mes avis. Je mettrais cet article à jour au fur et à mesure.

Tome 1 : Le neveu du magicien

C’est le préambule à toutes les aventures de Narnia, là où la porte vers le monde de Narnia est ouverte pour la première fois.

Sont mis en scène ici deux enfants du même âge, Polly et son nouveau voisin, Digory. Les deux enfants vont vite être entraînés dans des aventures qui dépassent leur imagination.

Tome 2 : Le lion, la sorcière et l’armoire magique

On apprend au début de ce nouveau tome que la fameuse armoire magique a été construite à l’aide du bois de l’arbre, tout aussi magique, que Digory, l’enfant qui apparaît dans le premier tome, avait planté dans son jardin. Voilà pourquoi cette armoire permet de pénétrer dans Narnia.

C’est ici qu’on fait la connaissance de Lucy, Edmund, Susan et Peter Pevensie, quatre frères et soeurs obligés d’emménager dans le manoir du vieux professeur Kirke, qui n’est autre que Digory. C’est durant une partie de cache-cache que la petite Lucy découvre le monde de Narnia, en se cachant dans l’armoire magique. Lucy se laissera entraîner par un faune, qui lui racontera comment la sorcière blanche a pris le pouvoir sur le monde de Narnia, et lui parlera de la prophétie qui parle de quatre enfants d’Eve et d’Adam qui deviendront rois et reines de Narnia, dans le châteu de Cair Paravel, et vaincront la Reine Blanche. Lorsque ses trois frères et soeurs la rejoignent du côté de Narnia, Lucy leur explique ce qu’elle sait. S’en suit alors pour les quatre enfants une véritable aventure.

Tome 3 : Le cheval et son écuyer

Interlude aux aventures des enfants Pevensie, ici on nous parle de Shasta, jeune garçon qui s’enfuit de chez son boureau au dos d’un cheval qui parle.

Il va croiser le chemin d’Aravis, avec qui il va se lier d’amitié, et ils décident de faire route tous les deux vers Narnia.

Durant sa fuite, Shasta se retrouve face à une jeune homme qui lui ressemble trait pour trait, mais qui est-il ? C’est ce que Shasta va comprendre à l’issue de sa quête.

Tome 4 : Le Prince Caspian

Tome 5 : L’Odyssée du passeur d’Aurore

Tome 6 : Le Fauteil d’Argent

Tome 7 : La dernière bataille

Publicités

2 réflexions au sujet de « Le Monde de Narnia – Intégrale »

    • Je suis encore loin de l’avoir terminé, il m’en reste la moitié je crois. Ce sera ma lecture d’hiver je pense, au chaud chez moi pendant mon congé en décembre 🙂 J’adore ce genre de lecture à l’approche de Noël !
      La couverture de l’intégrale est juste magnifique, tu ne trouves pas ?

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s