In My Mailbox {7}

IMM

In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren et inspiré par Alea du blog Pop Culture.

Quand j’ai fait les courses hier après-midi, au supermarché Leclerc était lancée l’opération « 2 poches achetés, un poche offert ». Je ne me suis pas fait prier.

Tout d’abord, je me suis offert deux romans de Levy et un Musso en nouvelle édition pour compléter ma collection et remplacer les anciennes éditions.

Toutes ces choses qu’on ne s’est pas dites de Marc Levy

Quelques jours avant son mariage, Julia reçoit un coup de fil du secrétaire particulier de son père. Comme elle l avait pressenti, Anthony Walsh homme d affaires brillant, mais père distant ne pourra pas assister à la cérémonie. Pour une fois, Julia reconnaît qu il a une excuse irréprochable. Il est mort. Julia ne peut s empêcher de voir là un dernier clin d il de son père, qui a toujours eu un don très particulier pour disparaître soudainement et faire basculer le cours de sa vie. Le lendemain de l enterrement, Julia découvre que son père lui réserve une autre surprise. Sans doute le voyage le plus extraordinaire de sa vie… et peut-être pour eux deux l occasion de se dire, enfin, toutes les choses qu ils ne se sont pas dites.

Les enfants de la liberté de Marc Levy

« Tu leur diras de raconter notre histoire, dans leur monde libre. Que nous nous sommes battus pour eux. Dis-leur, Jeannot, de raconter tout cela, avec leurs mots à eux, ceux de leur époque ». Le livre le plus personnel de Marc Lévy, inspiré des figures de son père et de son oncle, jeunes immigrants juifs qui, dès leur arrivée en France, entrèrent dans la Résistance.

Parce que je t’aime de Guillaume Musso

Layla, une petite fille de cinq ans, disparaît dans un centre commercial de Los Angeles. Brisés, ses parents finissent par se séparer. Cinq ans plus tard, Layla est retrouvée à l’endroit exact où on avait perdu sa trace. Elle est vivante, mais reste plongée dans un étrange mutisme. A la joie des retrouvailles, succèdent les interrogations. Où était Layla pendant toutes ces années ? Avec qui ? Et surtout : pourquoi est-elle revenue ?

  

Ensuite, j’ai choisi un Elisabeth George, pensant compléter ma collection déjà entamée, mais c’est un recueil de nouvelles policières.

Mortels péchés de Elizabeth George

A tout meurtre son mobile. A tout mobile son péché. Rarement mignon, véniel à l’occasion, mais le plus souvent : CAPITAL. Capiteux. Mortel. Dans ces pages au soufre infernal, l’avarice et la luxure sont à l’honneur. Et à l’horreur. Variations sur un même thème. Depuis les couloirs du Capitole jusque dans les cuisines familiales, les instincts les plus vils mènent la danse, macabre. Couguars et mères au foyer, ados et amants… Les appétits, d’or ou de corps, sont sans limites. Et font le bonheur d’une poignée de romancières, brillantes et perverses, comme les aime la Reine Elizabeth. Laquelle se fend, parmi les pages de ses talentueuses protégées, d’une nouvelle au diapason. Un collier de perles noires…

Et enfin, voici les deux livres que j’ai choisi en cadeau :

Toubib or not toubib de Agnès Abécassis

Elle court, elle court, la maladie d’humour… La preuve dans ce cabinet médical pas comme les autres. Après avoir été accueilli par une réceptionniste douce comme un pit-bull, vous aurez le choix entre une dentiste si gaffeuse que vous préférerez garder vos caries, un gynécologue odieusement misogyne, un bel acupuncteur dont les patientes sont piquées, ou Yohanna, la gentille généraliste qui va elle-même s’allonger chez le psy entre deux examens, Un homme bien étrange d’ailleurs, ce psy. Il lui fait revivre, sous hypnose, toutes ses premières fois, pour comprendre d’où vient son problème de manque de confiance en elle. Mais la situation dérape le jour où elle commence à développer de surprenantes aptitudes… Finalement, le plus malade n’est peut-être pas celui qu’on croit !

Mourir au crépuscule de Ann Rule

Quand le cadavre d’une avocate est retrouvé sur l’autoroute du Crépuscule, dans l’Oregon, les soupçons se portent tout naturellement sur son ex-mari, Brad Cunningham. Mais pour bâtir un dossier d’accusation solide, il faut des preuves matérielles, et la police n’en a pas. Les années passent, Brad Cunningham refait sa vie avec Sarah, une femme médecin qui adopte ses trois fils. La famille s’installe dans une propriété superbe, conçue pour un bonheur sans nuage. Brad dévoile alors à Sarah son vrai visage. De l’enfance troublée d’un meurtrier à un procès retentissant, Ann Rule révèle un parcours terrifiant, jalonné de violence, de manipulations et de harcèlement moral.

 

Publicités

6 réflexions au sujet de « In My Mailbox {7} »

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s