Nuit d’été

Titre : Nuit d’été

Auteur : Dan Simmons

Edition : Albin Michel (1993) – 603 pages

Lu en novembre 2011

LivraddictAmazon Wikipedia

Synopsis

L’histoire fait revivre merveilleusement Elm Haven, ville du Middle-West américain dans les années 1960. Une bande de gamins se retrouve mêlée à une histoire de morts-vivants et de monstres hideux et finit, après plusieurs morts horribles, par identifier la source de ce Mal incommensurable qui s’est abattu sur leur ville : Old Central, leur école. Loin d’être un simple roman d’horreur, cette œuvre est un autre exemple de la maestria de Dan Simmons, qui passe maître à jongler entre les genres. Il y a fort à parier que c’est l’enfance de l’auteur, né à Peoria (tout près de l’action du roman), qui a servi de base initiale. Ce qui est confirmé par la fin du livre. Les références culturelles, littéraires sont nombreuses.

Mon avis

Cela faisait longtemps que je cherchais un roman terreur qui pourrait me donner quelques sueurs froides, et j’ai trouvé mon compte en lisant « Nuit d’été ».

Old Central, la vieille école d’Elm Haven, va fermer ses portes en cette fin d’année scolaire. Les quelques enfants qui fréquentaient l’établissement se verront rejoindre, à la rentrée, d’autres classes dans d’autres écoles. Vouée à la destruction parce que trop vétuste, le vieux bâtiment va pourtant trôner encore durant tout l’été et être le théâtre d’un drame surréaliste.

Après la disparition d’un élève dans de mystérieuses circonstances, des phénomènes étranges n’ont de cesse de se produire. La petite bande de la « Cyclo patrouille », formée par 6 jeunes garçons, va mener sa petite enquête, à leur risques et périls, et tomber sur une vérité bien plus terrifiante encore que ce qu’ils pouvaient imaginer.

On peut donc suivre les aventures de Duane, l’intellectuel, celui qui fait toutes les recherches, à la bibliothèque, mais aussi auprès des personnes qui en savent long sur le passé d’Old Central et de cette mystérieuse cloche maudite suspendue dans son clocher. Il va retranscrire toutes ces précieuses informations dans des carnets, qui seront bien utiles à ses amis. Il y a aussi Dale, le protecteur, et Lawrence, son petit frère, qui a toujours peur du noir et des créatures qui s’y cachent. Viennent ensuite Mike, qui vit avec ses parents, ses soeurs et sa grand mère, cette dernière étant une personnage crucial pour leur permettre de comprendre certains éléments de l’histoire, puis Harlen, l’intrépide, qui a été le premier à entrer en contact avec les créatures, et enfin Kévin.

Cordie, la soeur du disparu, va les rejoindre à la fin pour leur venir en aide dans leur combat contre le mal.

J’ai beaucoup apprécié le fait que les évènements se déroulent dans ce cadre, c’est ce qui a amené la noirceur et le côté sombre du décor. La terreur et l’angoisse des enfants toujours grandissantes se ressentent au fil des pages, mais aussi leur courage et leur témérité, c’est ce qui a apporté le rythme de leurs aventures. Malgré tout ce mal qui rôde autour d’eux, ils s’efforcent de vivre normalement et ont encore des activités dignes d’enfants de leurs âges. Pourtant, à leurs heures perdues, ils se responsabilisent pour mettre le doigt sur la vérité et affronter les créatures démoniaques qui leur veulent du mal. Jusqu’où iront-ils pour les anéantir ? Je vous laisse le soin de le découvrir par vous même.

Triptyque Elm Haven

  1. Nuit d’été (1991) – Prix Locus du meilleur roman d’horreur en 1992

  2. Les fils des ténèbres (1992) – Deuxième partie du triptyque Elm Haven, dont les deux autres parties sont Nuit d’été et Les chiens de l’hiver. Prix Locus du meilleur roman d’horreur en 1993

  3. Les Feux de l’Eden (1994) – Prix Locus du meilleur roman d’hoffeur en 1995

  4. L’épée de Darwin (2000)

  5. Les Chiens de l’Hiver (2002) – Suite de Nuit d’été

Publicités

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s