Bons baisers de Cora Sledge

 10/18 – 379 pages

 

Présentation de l’éditeur

Cora n’est pas prête. Pas prête pour la maison de retraite. Pas prête pour s’endormir mollement en attendant le lendemain. Alors, quand ses enfants décident de la mettre à l’hospice, la vieille dame de 82 ans au tempérament de feu ne va pas s’en laisser conter. Obèse, elle fume comme un pompier et se bourre d’anti-dépresseurs de toutes sortes. Les premiers jours sont pour le moins difficiles. Mais peu à peu, Cora commence à émerger et se lie avec les autres pensionnaires, qu’elle ne porte pas vraiment dans son coeur… Excepté Vitus, un homme élégant, d’origine polonaise, au charme dévastateur. Tout en décrivant sa vie présente dans un carnet, Cora raconte son douloureux passé : la vie à la ferme, la disparition d’une soeur et sa liaison avec Edouard puis sa fuite, la mort prématurée de sa fille. Car la vie de Cora est aussi pleine de souvenirs douloureux que de joies à venir… Elle tombe amoureuse de Vitus et annonce son mariage à ses enfants, atterrés et sous le choc. Car l’homme n’est pas celui qu’il prétend être.

Biographie de l’auteur

Leslie Larson est journaliste et écrivaine américaine. Née à San Diego, en Californie, elle écrit depuis de nombreuses années dans des publications telles que Faultline, l’East Bay Express, le Women’s Review of books. Connexions est son premier roman.

Aujourd’hui, Leslie Larson vit à Berkely.

Mon avis

C’est l’histoire de Cora, une vieille femme placée en maison de retraite de force par ses enfants. C’est surtout l’histoire d’une femme meurtrie par un épisode douloureux de son passé et qu’elle a trop longtemps tu.

Après le décès de son mari Abel, Cora s’est complètement laissée aller. Elle ne prenait plus soin d’elle, n’entretenait plus sa maison et se gavait de pillules en tout genre. Ses trois enfants, Glenda, Dean et Keneth vont alors la placer dans une maison de retraite, « Les Palissades » et mettre sa propre maison en location.

Aux Palissades, Cora va faire une rencontre qui va bouleverser sa vie par bien des côtés. Dès lors, bien décidée à s’en sortir et surtout à rentrer chez elle, elle va agir avec ténacité pour mener à bien ses projets.

Ce roman est écrit sous la forme d’un journal tenu par Cora. Il débute lorsqu’Emma, sa petite fille, lui soumet l’idée de tromper son ennui en écrivant ses journées dans un cahier, qu’elle va elle-même lui offrir. Tout d’abord réticente, Cora finira par faire de ces pages blanches un exutoire à sa souffrance si longtemps contenue. Parallèlement à ce qu’elle vit aux Palissades, elle nous parle d’un évènement qui a bouleversé sa vie il y a des années, et dont personne, à part son défunt mari, n’était au courant. Elle finira ainsi par remplir trois cahiers avec facilité, qu’elle décide alors de cacher pour qu’ils ne soient lus qu’après sa mort. 

Cora est une femme très attachante, incomprise de ses enfants et quelque part très malheureuse. Ce séjour en maison de retraite lui aura plutôt été bénéfique puisqu’il lui aura permis de se soigner et de reprendre goût à la vie. A 82 ans, elle finira même par retomber amoureuse et perdre du poids.

Je suis tombée sur ce roman par hasard, la couverture m’a plu et je me suis souvenue que j’en avais noté le titre au gré de ma visite sur Passion Livres. Il sera un coup de cœur pour moi cette année. Sa lecture est facile du fait d’une écriture simple et fluide.

Édito : Je trouve que le quatrième de couverture est trop détaillé, on en apprend beaucoup trop sur le contenu du roman, ce qui est bien dommage et ne vous laissera plus vraiment de surprise à la lecture … Mais pourtant, je tiens à préciser que ce livre vaut le détour, rien que pour faire la connaissance de Cora, cette femme âgée pleine d’énergie et de motivation. Alors, n’hésitez pas !

Lu en novembre 2011

Publicités

2 réflexions au sujet de « Bons baisers de Cora Sledge »

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s