La nef du crépuscule

 L’assassin royal 3 – La nef du crépuscule – Robin Hobb

J’ai Lu (Janvier 2002) – 413 pages

Présentation de l’éditeur

Ravagé, pillé, le royaume des Six-Duchés plie sous le joug de l’envahisseur. Les navires de guerre ne parviennent plus à tenir les pirates rouges en respect. Dans le pays, les dissensions éclatent entre les duchés côtiers, qui doivent supporter les incessantes attaques de l’ennemi, et les duchés intérieurs qui se désintéressent de leur sort. La cour elle-même, où le vieux souverain est manipulé par Royal, n’est plus qu’un théâtre d’intrigues où règnent en maître le soupçon, la traîtrise et le mensonge. Aussi le prince Vérité décide-t-il d’entreprendre une quête insensée : aller trouver les anciens, par delà les montagnes, pour leur rappeler leur serment de venir en aide au royaume dans ses heures les plus sombres …

 

Mon avisLu en Août 2011

Je disais que reprendre cette longue série était pour moi une relecture, mais c’est surtout une redécouverte. Je n’avais pas dû lire les aventures de Fitz au bon moment à l’époque, parce que c’est comme si je ne l’avais jamais fait. J’ai adoré ce troisième volet et il me tarde encore plus de prendre en main le suivant.

On assiste ici en première partie du livre, aux batailles livrées par les Six-Duchés contre les attaques des Pirates Rouges et à la construction sans relâche de bateaux de guerre par Vérité et ses hommes. Mais bien d’autres faits vont marquer les pages de ce troisième tome de l’Assassin Royal. On découvre entre autre que la liaison de Fitz et Molly est de plus en plus forte, mais elle sera vite compromise et mise à rude épreuve par le destin de Fitz, qui n’est autre que défendre son royaume. Ce jeune homme a beau être le bâtard de feu le prince Chevalerie, il n’en est pas moins de sang royal, et il se doit de tout faire pour mettre un terme aux agissements du prince Royal et de toute sa petite bande de traîtres. Alors qu’entre Royal et Vérité l’animosité va en grandissant, ce dernier va prendre une ultime décision : aller chercher les Anciens pour leur demander de l’aide face aux Pirates Rouges. Mais on apprend bien vite, au travers de rumeurs lancées par Royal, que le prince Vérité a péri lors de sa mission. Fitz, n’y croyant pas, décide de se servir de son Art en passant par le roi Subtil pour entrer en contact avec Vérité. Au cours de cette action périlleuse, Fitz va vite s’apercevoir que son Art est de plus en plus puissant, mais que cela comporte également des risques pour sa santé. Pourtant, à force de persévérance, le lien avec Vérité est maintenu et Fitz possède alors la preuve que Royal a menti sur la mort de son frère, par perfidie et méchanceté, juste pour pouvoir accéder au rôle de roi servant à sa place. Allant encore beaucoup plus loin dans sa trahison envers sa famille, Royal n’aura de cesse de vouloir évincer le roi, son propre père, et usera pour cela de tous les stratagèmes possibles, jusqu’à ce qu’il obtienne enfin ce qu’il souhaitait. Il va tout faire pour détruire Fitz et prouver son don pour le Vif, encore mal vu par beaucoup et considéré comme sorcellerie. Enfermé dans un cachot, sans eau ni nourriture, battu à mort pour affaiblir son esprit, destiné à être pendu, Fitz ne verra pas d’issue pour se sortir de ce calvaire. Jusqu’au jour où Burrich, de façon bien étrange, va tenter de lui faire comprendre qu’il peut s’enfuir loin de ce corps meurtri, recouvrer la liberté et ne plus souffrir …

Magie, sorcellerie, batailles, trahisons et mensonges … Tels sont les ingrédients de « La Nef du crépuscule », des ingrédients qui en font un très bon roman du genre et qui poussent le lecteur à vouloir lire la suite. A très bientôt alors !

Publicités

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s