Echo

Plon (2009) – 320 pages

Présentation de l’éditeur

Le star-system est en deuil depuis que les frères Vaillant, présentateurs adulés de l’émission du moment, ont été sauvagement assassinés. Appelée en renfort auprès du commandant Vivier, l’experte en sexo-criminologie Garance Hermosa établit vite que le crime, obéissant à un obscur rituel, est l’œuvre d’un esprit particulièrement sadique et torturé. Mais dans cet univers de strass et de paillettes où les volontés de nuire sont légion, tous ceux que croisent le policier et sa collaboratrice ont une personnalité assez perverse pour être suspects. Afin de démasquer le meurtrier, la jeune profiler à la vie chaotique devra s’en faire le miroir. Au risque d’épouser sa folie et de plonger au cœur du mal…  

Biographie de l’auteur

Née en 1976, Ingrid Desjours est psychologue spécialisée en sexo-criminologie. Après avoir pratiqué en Belgique auprès de criminels sexuels, elle se consacre aujourd’hui à l’écriture.

Mon avis

Ce roman m’a littéralement bouleversée par la violence qui y règne. Les bourreaux d’enfants, c’est un sujet qui me touche particulièrement, comme beaucoup d’entre nous, et qui me révolte au plus haut point. Alors oui, certains passages m’ont choquée, mais c’est un mal pour un bien, parce qu’il faut lire ce genre de lignes pour pouvoir se rendre compte du monde dans lequel on vit.

Ingrid Desjours mêle ici avec brio la réalité de ce qu’elle a connu elle-même, ayant été psychologue spécialisée en psychocriminoligie, et notamment auprès de patients qui ont commis des crimes sexuels, et fiction. Mais où est vraiment la fiction, justement, quand on sait que malheureusement, ce genre de chose existe bel et bien et ces drames peuvent même se dérouler chez notre plus proche voisin, sans qu’on se rende compte de rien.

L’intrigue est menée avec une intensité hors du commun. Jusqu’au bout du livre, j’ai été manipulée, puisque le journal qui y est retranscrit n’est pas celui de qui l’on croit au début.

Malgré la dureté de ce roman, je peux dire qu’il est excellent. Bravo à l’auteur.

Lu en février 2010

Edito

Le transfert de mes articles sur mon ancien blog m’oblige à mettre, en toute pudeur, le commentaire que m’a laissé l’auteur au sujet de ma critique de son roman :

« Bonjour,
Je découvre votre billet au hasard d’une recherche sur internet…
Que dire ? D’abord et surtout : merci de m’avoir lue, d’avoir su dépasser les passages sombres, mais qui comme vous le dites si bien, ne sont qu’un reflet de notre réalité, pour retranscrire ainsi votre ressenti. C’est précieux, pour les auteurs, de se savoir lus et de constater que le roman, ses personnages, son message continuent de vivre une fois qu’on a écrit le mot « Fin ».
A bientôt, donc, dans Potens, où vous retrouverez Garance Hermosa et Patrik Vivier…
Amitiés,
 Ingrid Desjours « 
Posté par Ingrid Desjours | Jeudi 15 Avril 2010 à 17:13 

Vous pouvez retrouver Ingrid Desjours sur son site internet ainsi que sur sa page facebook. C’est quelqu’un de très abordable et proche de ses lecteurs.


Publicités

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s