L’apprenti assassin

L’assassin royal 1 – L’apprenti assassin de Robin Hobb

J’ai Lu (Décembre 2005) – 510 pages

Présentation de l’éditeur

Au royaume des Six-Duchés, le prince Chevalerie, de la famille régnante des Loinvoyant, renonce à devenir roi-servant le jour où il apprend l’existence de Fitz, son fils illégitime. Le jeune bâtard grandit à Castelcerf, sous l’autorité de Burrich, le maître d’écurie. Mais le roi Subtil impose que Fitz reçoive, malgré sa condition, une éducation princière. L’enfant découvrira bientôt que le veritable dessein du monarque est tout autre : faire de lui un assassin au service du pouvoir royal. Et tandis que les attaques des Pirates rouges mettent en péril la contrée, Fitz va constater à chaque instant que sa vie ne tient qu’à un fil : celui de sa lame.

Mon avis

Lu en Août 2011

Le jour où Fitz arrive au royaume des Six-Duchés, il est loin de se douter du destin qui l’attend. Le fils illégitime du prince Chevalerie va d’abord être élevé par Burrich, le maître d’écurie. Mais après le décès de Chevalerie, sa veuve, dame Patience, va venir s’installer au château et c’est poussé par ses arguments que le roi Subtil décide de donner à Fitz une éducation princière.

Le jeune bâtard va donc être amené à apprendre le maniement des armes aux côtés de Burrich. Mais son don pour le Vif, le pouvoir de toucher l’esprit des animaux, va finir par les éloigner, Burrich considérant ce don comme malsain. 

Fitz va aussi côtoyer dame Patience de près, cette dernière n’aurai de cesse de l’instruire au travers de la musique ou de sa passion pour les plantes, essayant de faire naître en lui de multiples centres d’intérêt.

L’adolescent va découvrir l’existence d’Umbre, l’assassin du roi, terré quelque part dans le château, à l’abri de tous les regards. Ce dernier va faire de Fitz son apprenti et lui transmettre tout son savoir dans l’espoir d’en faire son successeur, toujours à la demande de Subtil.

Mais Fitz va devoir également affronter bien des dangers. Il y aura d’abord Galenn, le maître d’Art qui, non content de ses désastreuses tentatives pour Artiser, va tout mettre en oeuvre pour le détruire.

Le jeune homme va se trouver peu à peu plongé dans l’histoire de la famille royale, avec ses secrets et ses trahisons. Il va assister malgré lui au conflit qui oppose les deux princes, Royal et Vérité, et va devoir user de ses dernières forces pour tenter de sauver le royaume.

Et tout ça, sans compter sur l’invasion des terribles Pirates Rouges qui prennent un malin plaisir à tortuer et « forgiser » les habitants des villages alentours.

Ce n’est là que le premier volet des aventures de Fitz Chevalerie, qui se déclinent en treize tomes et qui s’annoncent déjà très prometteuses dès le premier.

Publicités

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s