L’échappée belle – Anna Gavalda

La Dilettante (Novembre 2009) – 164 pages – Lu en janvier 2010

Présentation de l’éditeur :

Simon, Garance et Lola, trois frères et soeurs devenus grands (vieux ?), s’enfuient d’un mariage de famille qui s’annonce particulièrement éprouvant  pour aller rejoindre Vincent, le petit dernier, devenu guide saisonnier d’un château pendu au fin fond de la campagne tourangelle. Oubliant pour quelques heures marmaille, conjoint, divorce, soucis et mondanités, ils vont s’offrir une dernière vraie belle journée d’enfance volée à leur vie d’adultes. Légère, tendre, drôle, « L’échappée belle », cinquième livre d’Anna Gavalda aux éditions « La Dilettante », est un hommage aux fratries heureuses, aux belles-soeurs pénibles, à Dario Moreno, aux petits vins de Loire et à la boulangerie Pidoune.


Mon avis  :

J’ai fermé ce petit livre après deux jours de lecture seulement. Mon roman préféré d’Anna Gavalda restant « Ensemble c’est tout », je dirais que « L’Echappée belle » ne restera sans doute pas gravé dans ma mémoire. Si, en effet, il évoque bien les relations entre frères et soeurs, cette impression de se perdre de vue en grandissant et / ou en vieillissant, et ces instants volés à l’occasion d’une fête de famille, très émouvants bien sûr, j’ai trouvé cependant la narration trop simple à mon goût. Je n’ai pas réussi à réellement m’attacher aux personnages, et je n’ai pas vraiment été touchée.

Lu en janvier 2010

Publicités

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s